En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'évaluer anonymement la fréquentation et l'utilisation du site afin de l'améliorer.
Pour en savoir plus sur notre utilisation des cookies et comment les supprimer, voir notre Charte de Confidentialité.

Cancer de la prostate - traitements

favicon Traitement par thérapies focales

Les traitements focaux du cancer localisé de la prostate sont de nouvelles armes thérapeutiques en cours d'évaluation.  Elles sont qualifiées de "mini-invasives" car elles ont pour objectif de diminuer les effets secondaires et la durée d'hospitalisation par rapport aux traitements proposés actuellement.

Ils utilisent différentes formes d'énergie tels les ultrasons focalisés de haute intensité, la cryothérapie ou encore la photothérapie dynamique laser utilisée à la Polyclinique les Bleuets depuis 2011 dans le cadre d’une étude clinique multicentrique européenne. Cette technique consiste à détruire la tumeur à l'aide de fibres laser positionnées dans la prostate. Cette pratique est en cours d'évaluation mais les premiers résultats montrent que plus de 85% des patients ont des biopsies négatives après le traitement et que le risque d’incontinence et d’impuissance est quasi nul.

Ce traitement innovant et sophistiqué nécessite une équipe expérimentée et mobilise de multiples compétences. Le protocole est complexe tant sur le plan chirurgical que paramédical. Le geste chirurgical implique une bonne connaissance de l'anatomie de la prostate et des organes avoisinants ainsi qu'une maîtrise certaine de l'échographie endo-rectale.

Comment se déroule l’intervention ? Sous anesthésie générale ou loco-régionale, la prostate est repérée par échographie et des aiguilles sont introduites par le périnée au niveau de la zone tumorale  selon un plan de traitement préalablement déterminé par une IRM de la prostate. La tumeur est détruite à l'aide de fibres optiques qui diffusent au sein de la prostate une lumière laser. L'illumination laser est associée à un produit photo-sensibilisant injecté dans le réseau vasculaire du patient par voie intraveineuse. Elle dure 22 minutes. L'association de la lumière laser et du produit photo-sensibilisant provoquent une destruction du tissu prostatique en l'espace de quelques jours. Ainsi les cellules cancéreuses se situant dans la prostate sont elles-mêmes détruites. Durant les 24 heures suivantes, le patient devra rester à l'abri de la lumière du fait du produit photo-sensibilisant. Pendant cette période, il conservera une sonde vésicale pendant 24h et pourra sortir de la clinique le lendemain.

La photothérapie dynamique laser comme les autres techniques de thérapies focales est réservée aux cancers de la prostate à faible risque évolutif  dont les critères acutels sont définis par un PSA < 10 ng/ml, un score de Gleason 6 sur les biopsies prostatiques sur 3 carottes biopsiques au maximum.

favicon Surveillance active du cancer de la prostate

Le principe de la Surveillance Active du cancer de la prostate consiste à ne pas traiter immédiatement un cancer nouvellement diagnostiqué, à condition que le patient en soit demandeur et que sa tumeur soit cliniquement localisée et à faible risque de progression.

Lire la suite...