Traitements endoscopiques de l'HBP

favicon Traitements endoscopiques de l'HBP

Lorsque le traitement médicamenteux n’est plus efficace ou en cas de complications, comme des rétentions aiguës d’urine ou des infections urinaires, l’intervention chirurgicale s’impose.Lire la suite...

 

Le traitement chirurgical consiste à enlever le tissu prostatique hypertrophié pour que l’urine puisse à nouveau s’écouler normalement. Cette intervention peut se faire par voie endoscopique (par les voies naturelles à l’intérieur de la verge) ou par voie chirurgicale (ouverture par le ventre).

La résection endoscopique de la prostate

est aussi appelée résection trans-urétrale. L’urologue introduit un endoscope dans l’urètre pour visualiser la prostate puis il enlève de petits copeaux de tissu prostatique obstructif  qui sont ensuite évacués et analysés en laboratoire. Elle peut également être réalisée en utilisant un laser sous forme d’une photovaporisation dont le principal avantage est l’absence de saignement per et post-opératoire et donc la réduction de la durée d’hospitalisation. Cependant le prix de la fibre laser (non remboursés par l’Assurance Maladie limite le développement de cette technique qui est donc plutôt réservée aujourd’hui aux patients sous anti-aggrégants plaquettaires lorsque ceux-ci ne peuvent être arrêtés pendant la période péri-opératoire ou sous anticoagulants. Un deuxième avantage de la vaporisation laser est son utilisation en ambulatoire permettant au patient d'entrer à la Clinique le matin de l'intervention et de retourner à domicile le soir. La durée de sondage plus courte (la sonde est retirée le lendemain matin par une infirmière à domicile) et l'absence de lavage vésical post-opératoire que pour la technique classique de résection permettent maintenant de traiter la plupart des adénomes de la prostate sans passer de nuit en hospitalisation. Les résultats fonctionnels sur la miction (puissance du jet, continence, réduction de la fréquence des mictions) sont identiques à la technique de résection classique.

La Clinique des Bleuets est équipée depuis janvier 2014 du Laser Greenlight XPS qui permet le traitement des adénomes de prostate par vaporisation en ambulatoire et est celui qui, à ce jour, a les meilleurs résultats cliniques dans la littérature médicale.

 laser xps

laser
gl or picture

L’incision cervico-prostatique

peut être proposée si la prostate n’est pas trop volumineuse (volume < 30 cm3). Elle vise à faciliter l’évacuation de l’urine en élargissant le col vésical, c'est-à-dire la jonction entre la vessie et la prostate, par une incision. Son principal avantage par rapport à la résection classique est de réduire la durée de sondage post-opératoire et d’hospitalisation ainsi que le risque d’éjaculation rétrograde.

Ces interventions se pratiquent par les voies naturelles, sans ouverture abdominale.  Elles  se déroulent sous anesthésie péridurale ou générale. et nécessitent une hospitalisation de 1 à 4 jours selon la technique employée.